Catalogue de la médiathèque de l'Institut français du Proche-Orient

Vue normale Vue MARC vue ISBD

Syrie : Pourquoi l'Occident s'est trompé / Frédéric Pichon ; [avant propos de Renaud Girard] [Texte imprimé]

Auteur principal: Pichon, Frédéric, 1977-....Auteur secondaire: Girard, Renaud, 1955-....Langue: français.Pays: Monaco.Mention d'édition: 2e édition novembre 2015Publication : Monaco : Ed. du rocher, DL 2014, cop.2015Description : 1 vol. (148 p.) ; 21 cmISBN: 978-2-268-07605-8.Résumé: La 4e de couverture indique : « Au printemps 2011, la Syrie bascule dans une crise politique qui se mue très vite en une atroce guerre civile. En trois ans, ce conflit a fait 150 000 morts, des millions de réfugiés et causé des dégâts irréversibles au patrimoine culturel. Pourquoi ne pas l'écrire ? Sur le dossier syrien, l'Occident s'est trompé. D'erreurs d'appréciation en déclarations intempestives, les grandes puissances, dont la France, ont donné la pénible impression d'une diplomatie de l'improvisation. Les envolées martiales peinent à cacher l'indigence tragique d'une politique parfois menée par des hommes que la complexité du dossier syrien rebute. Aujourd'hui, la Syrie est un sanctuaire pour le Djihad mondial. Comment en est-on arrivé là ? Cet essai répond en tentant d'analyser les simplifications qui ont coûté si cher à tout un peuple. ».Bibliographie: Notes bibliogr..Sujet - Nom commun: Géopolitique Syrie Sujet - Nom géographique: Syrie, 2011-.... (Guerre civile) | Syrie, Politique et gouvernement, 2000- | Syrie, Relations extérieures -- Occident 1990- | Occident -- Relations extérieures -- Syrie 1990-
Site actuel Collection Cote Statut Date de retour prévue Code à barres
Bibliothèque Beyrouth
Magasin
Achat BEY-8°-10620 Disponible 1027455

Notes bibliogr.

La 4e de couverture indique : « Au printemps 2011, la Syrie bascule dans une crise politique qui se mue très vite en une atroce guerre civile. En trois ans, ce conflit a fait 150 000 morts, des millions de réfugiés et causé des dégâts irréversibles au patrimoine culturel. Pourquoi ne pas l'écrire ? Sur le dossier syrien, l'Occident s'est trompé. D'erreurs d'appréciation en déclarations intempestives, les grandes puissances, dont la France, ont donné la pénible impression d'une diplomatie de l'improvisation. Les envolées martiales peinent à cacher l'indigence tragique d'une politique parfois menée par des hommes que la complexité du dossier syrien rebute. Aujourd'hui, la Syrie est un sanctuaire pour le Djihad mondial. Comment en est-on arrivé là ? Cet essai répond en tentant d'analyser les simplifications qui ont coûté si cher à tout un peuple. »