Catalogue de la médiathèque de l'Institut français du Proche-Orient

Vue normale Vue MARC vue ISBD

L'échiquier arménien entre guerres et révolutions : 1878-1920 / Anahide Ter Minassian [Texte imprimé]

Auteur principal: Ter-Minassian, AnahideLangue: français.Pays: France (FR).Publication : Paris : Éd. Karthala, DL 2015Description : 1 vol. (229 p.) : ill., cartes ; 24 cmCollection : Hommes et sociétésISBN: 978-2-8111-1385-8.Collection : Dewey: 947.560 83, 22Classification: Résumé: Ce livre nous propose une histoire fragmentée du peuple arménien, partagé au début du XXe siècle entre les empires ottoman, russe et perse. Au carrefour de ces trois États, l échiquier arménien forme un théâtre stratégique où s'affrontent la Russie et la Turquie dont les conflits sont réactivés par le jeu diplomatique et les rivalités politiques des Puissances occidentales. Dans les guerres, dont le point culminant est le grand affrontement de la Première Guerre mondiale de 1914 à 1918 et dans les révolutions (russe de 1905, iranienne de 1906-1912, jeune-turque de 1908 et de nouveau russe de 1917) qui bouleversent l'Orient, les Arméniens sont des éléments actifs. De l'internalisation de la Question arménienne à Berlin (1878) au refus d'un mandat sur l'Arménie par le Sénat américain (1920), à travers des épreuves hors du commun (massacres de 1894-1896, massacres de 1909, génocide de 1915 dans l'empire ottoman), le statut des Arméniens s'est modifié...".Bibliographie: Notes bibliogr..Sujet - Nom commun: Question arménienne Sujet - Nom géographique: Arménie, 19e siècle | Arménie, 20e siècle
Site actuel Collection Cote Statut Notes Date de retour prévue Code à barres
Bibliothèque Beyrouth
Magasin
Don BEY-8°-10430 Disponible Contemp. 1026563

Notes bibliogr.

Ce livre nous propose une histoire fragmentée du peuple arménien, partagé au début du XXe siècle entre les empires ottoman, russe et perse. Au carrefour de ces trois États, l échiquier arménien forme un théâtre stratégique où s'affrontent la Russie et la Turquie dont les conflits sont réactivés par le jeu diplomatique et les rivalités politiques des Puissances occidentales. Dans les guerres, dont le point culminant est le grand affrontement de la Première Guerre mondiale de 1914 à 1918 et dans les révolutions (russe de 1905, iranienne de 1906-1912, jeune-turque de 1908 et de nouveau russe de 1917) qui bouleversent l'Orient, les Arméniens sont des éléments actifs. De l'internalisation de la Question arménienne à Berlin (1878) au refus d'un mandat sur l'Arménie par le Sénat américain (1920), à travers des épreuves hors du commun (massacres de 1894-1896, massacres de 1909, génocide de 1915 dans l'empire ottoman), le statut des Arméniens s'est modifié..."