Catalogue de la médiathèque de l'Institut français du Proche-Orient

Vue normale Vue MARC vue ISBD

La guerre de 1948 en Palestine [Texte imprimé] : aux origines du conflit israélo-arabe / Ilan Pappé ; trad. de l'anglais par Michel Luxembourg

Traduction de : The making of the Arab-Israeli conflict, 1947-51Auteur principal: Pappé, Ilan, 1954-....Auteur secondaire: Luxembourg, MichelLangue: français ; de l'oeuvre originale, anglais.Pays: France (FR).Publication : Paris : la Fabrique éd., 2000Description : 1 vol. (388 p.) : cartes ; 20 cmISBN: 2-913372-04-X.Dewey: 956.042Classification: Résumé: L'ouverture des archives israéliennes et anglaises sur la guerre de 1948 permet de montrer que la victoire israélienne sur les armées coalisées des cinq pays arabes fut en fait la victoire logique du plus fort. Il explique que les jeux étaient faits, puisque la Légion arabe était vouée à l'inaction par les accords secrets passés entre Abdallah de Transjordanie et les combattants israéliens. (source : Bpi).Bibliographie: Bibliogr. p. 374-380. Index.Sujet - Nom commun: Relations Juifs-Arabes, 1917-1948 | Guerre israélo-arabe (1948-1949) Histoire diplomatique | Guerre israélo-arabe (1948-1949) Palestine Sujet - Nom géographique: Moyen-Orient, 1945- | Palestine, 1947 (Partage) Sujet: Conflit international | Conflit israelo-arabe | Mediation | Nations unies | Vie internationale | Palestine | Israel | 1947/1948 | Bernadotte (comte) | Conférence de Lausanne (1949)
Site actuel Collection Cote Statut Notes Date de retour prévue Code à barres
Bibliothèque Beyrouth
Magasin
Achat CL8-2797 Disponible Librairie Sciences Po. 1027500

Autre(s) tirage(s) : 2002

Bibliogr. p. 374-380. Index

L'ouverture des archives israéliennes et anglaises sur la guerre de 1948 permet de montrer que la victoire israélienne sur les armées coalisées des cinq pays arabes fut en fait la victoire logique du plus fort. Il explique que les jeux étaient faits, puisque la Légion arabe était vouée à l'inaction par les accords secrets passés entre Abdallah de Transjordanie et les combattants israéliens. (source : Bpi)